Et Slow Maddie fut…

(Emotion dans la voix et roulement de tambour)

Bonjour et bienvenue dans l’univers de Slow Maddie !

Uff…que ce fut long et que j’ai mis du temps à publier ce premier post. Voilà donc Slow Maddie, nouveau-né dans la planète, (que dis-je ?) la galaxie des trois milliards et demi de blogs de mode, cosméto et tout et tout.

Oui, sauf que justement, dans ces trois milliards et demi, j’ai parfois du mal à me reconnaître.

Ni acheteuse compulsive, ni collectionneuse invétérée, ni dépensière qui fait hurler sa carte bleue, ni fana des marques de luxe ou incollable en maquillage. Alors là, pas DU TOUT.

Perso, je me demande plutôt :

  • Pourquoi on dit que la mode c’est l’affaire de quelques classiques et qu’en fait on nous conseille de changer les 3/4 de nos fringues tous les trois mois ?
  • Pourquoi on s’étale sur le visage des crèmes dont on n’a aucune idée de ce qu’elles contiennent ?
  • Pourquoi on se peint les ongles avec des solvants qui assommeraient des scarabées ?
  • Pourquoi on préfère passer 2h dans un magasin bondé avec un fond sonore composé de pop beuglante+bruit des caisses+bruit dans les cabines « Tu m’donnes le ptit haaaaut en 3888888888 ?? Ouaaaaais, le bleu à pois, au fooooond » pour acheter deux fringues dont on fera semblant en rentrant de pas voir qu’elles sont « Made in Bangladesh » alors qu’on pourrait faire soi-même/trouver d’autres solutions ?
  • Pourquoi on répète que la vraie beauté est naturelle et que les meufs des pubs de fringues ou de cosméto sont tellement photoshopées qu’on dirait que leur peau c’est du flan vanille (caramel ou chocolat, ne faisons pas de discrimination) ?
  • Pourquoi on a oublié comment réparer, entretenir et recycler ses affaires et qu’on appelle ça « des trucs de grand-mère » ?
  • Pourquoi on met des filles à moitié sapées pour vendre du fil dentaire ou des produits laitiers ?? (HAAAN, hors-sujet, je sais, mais il fallait le dire)

Et surtout…

Pourquoi pour être jolie on serait obligée d’avoir l’impact environnemental d’un cargo bourré de pétrole qui viendrait d’échouer sur les côtes bretonnes ?

Sérieusement, on a besoin d’autant d’artifices ?

(suspense insoutenable)


Au terme d’une attente intenable, je pense que NON. (Cris de la foule en délire)

Personne n’est parfait, surtout pas moi, mais si on essaie tous de faire des efforts, ça ne peut que marcher.

Slow Maddie, ce n’est pas une recette miracle (qui n’existe pas) mais des articles pour réfléchir à notre rapport à la mode (entre autres), d’autres pour apprendre à faire soi-même des produits de beauté, des fringues, du recyclage de tout et n’importe quoi et surtout pour se rendre compte qu’il n’y a jamais de fatalité.

C’est partiiiiiiii. Bonne lecture et à très vite !

Règle n°1 : être un minimum outillé. La suite, au prochain épisode…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*