DIY : La maxi-jupe birmane #1

Il est grand temps de parler un peu de mode slow. Et comment être plus slow qu’en faisant soi-même ses fringues ? Démonstration avec ce petit bijou des terres asiatiques que j’ai renommé « ma maxi-jupe birmane ».

titre tissus birmans

Pourquoi birmane ? Parce que j’ai eu l’occasion de passer un mois en Birmanie l’hiver dernier et que je suis tombée complètement sous le charme de leurs tissus ethniques. Et que franchement, ras-le-coco du tissu aztèque, osons le tissu birman !

tissus birmans

Me voilà donc à passer quelques jours près du lac Inle, un immense lac d’une petite cinquantaine de kilomètres carrés au milieu du pays, parsemé de maisons flottantes, de jardins flottants où les habitants cultivent des légumes et de pêcheurs qui manient la pagaie d’une jambe de maître (tout à fait, ils font tout avec la jambe).

SONY DSC

SONY DSC

Allez, c’est cadeau, je vous emmène dans un atelier de tissus situé sur le lac. Depuis l’extraction des fils de lotus jusqu’au tissage final et au séchage des tissus, c’est assez fascinant (je suis restée scotchée comme une gosse à regarder les bobines se dérouler, s’enrouler, se croiser et s’entrecroiser à l’infini).

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Une fois convaincue que l’un de mes seuls souvenirs birmans serait un tissu, j’ai quand même un peu hésité. Nan parce que c’est ultra beau quand on est là-bas mais on assume comment à Paris, à Dunkerque ou à Thessalonique le longyi birman ? Le longyi c’est ce même tissu mais cousu en sorte de tube et qui est ensuite noué de façon différente pour les femmes ou les hommes. Autant dire qu’avec mon 1,75m qui n’est pas du tout le standard birman, ça me fait pile la longueur bien ingrate à mi-mollets. La méga classe pour aller bosser.

Rien qu’à imaginer la scène de moi mi-« un Indien dans la ville« , mi-méga ringarde, j’ai aussitôt conclu que j’achèterai les tissus bruts et que j’en ferai quelque chose en rentrant…

Pour le premier, ce sera donc une maxi-jupe. Et un tuto facile comme tout, à découvrir dans quelques jours.

PS : la Birmanie reste régie par des autorités (très) controversées, soyez-en conscientes si vous voyagez dans le pays et plutôt que de choisir de grosses infrastructures dont les bénéfices leur sont souvent reversés, privilégiez les hébergements plus modestes qui appartiennent à des indépendants et qui font vraiment vivre la population locale.

4 thoughts on “DIY : La maxi-jupe birmane #1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*